COZY : L’OEIL DU MICHIGAN

Depuis maintenant peut-être quelques années, un nom revenait presque systématiquement sur les réseaux dans les crédits photos des rappeurs que nous suivons avec attention : celui de Cozy Santana. Avec sa caméra, il immortalise certains moments de vie de prestigieux rappeurs issus de Detroit mais aussi d’ailleurs : Lucki, Babyface Ray, Peezy, Daemoney, Veeze, 42 Dugg, A$AP Ant, Los… Il s’élève petit à petit comme le photographe d’une génération ainsi que d’une scène bien précise avec une direction artistique au rendu toujours très authentique. Dès lors, nous avions la volonté de réaliser un contenu sur lui afin de mettre encore un peu plus en avant son travail auprès des fans des rappeurs régulièrement photographiés. Pour cela, quoi de mieux que de se raconter à travers son propre travail ? Cozy vous raconte à travers cet article l’histoire de quelques photos dont nous avons fait la sélection ensemble.

Une petite présentation s’impose malgré tout avant afin de mieux cerner l’homme derrière la caméra. De son vrai nom Dwayne Byrd, désormais plus connu en tant que « cozy », il est originaire de Oak Park, une petite ville proche de Detroit. Il se lance dans la photographie durant sa junior year (équivalence de Première chez nous) au lycée suite à une grave blessure au football américain qui le tient éloigné des terrains durant une année. Un peu déboussolé après ce triste évènement, il se décide à s’acheter une caméra et à prendre des photos durant les matchs de son équipe. Les gens commencent à vraiment apprécier son taff ce qui va donc le décider à s’essayer à d’autres choses dans Detroit et notamment des concerts. Après s’être exercé longtemps dans ce domaine, il obtient un jour l’opportunité de faire un shooting dans un club pour PNB Rock. Une expérience qui suffira à convaincre Cozy de poursuivre cette lancée en contactant de nombreux artistes de Detroit qu’il avait envie de photographier. Le premier rappeur qui lui répondra ne sera autre que G.T., la connexion avec ce dernier est très bonne et il se retrouvera rapidement avec lui en studio de manière très régulière. C’est donc très vite ensuite, aux alentours de 2018, qu’il fera la rencontre de Daemoney (le neveu de Babyface Ray pour l’anecdote), un rappeur qui deviendra un de ses plus fidèles collaborateurs jusqu’à aujourd’hui et qui lui présentera un paquet d’artistes.

Une histoire qui ne manquera probablement pas de motiver les photographes qui nous lirons. Des débuts anodins et, pourtant, nous voilà aujourd’hui à parler de son travail depuis Paris. Il est maintenant temps de laisser la parole à l’artiste afin qu’il vous raconte les coulisses de certaines de ses photographies.

Nous venions tout juste d’atterrir d’un vol de 10 heures depuis Hawaï. C’était ma toute première fois à Houston. J’étais en coulisse de la salle (tournée de babyface Ray avec Jack Harlow). Au moment de cette photo, Veeze s’inquiète en réalité de savoir qui est le plus drôle entre Stewie Griffin et Peter Griffin.

Je n’étais pas supposé être sur le tournage, le producteur avait oublié de m’envoyer les informations concernant le lieu. J’ai donc décidé de me rendre dans chaque endroit possible jusqu’à que je sache où ils étaient. Je suis au final venu faire le job, je n’étais même pas au courant que mes photos seraient utilisés quelques jours après le tournage.

Il s’agit de ma première rencontre avec Lucki dans sa ville natale de Chicago. Nous avions traversé le Michigan au beau milieu d’une tempête de neige, le voyage avait alors duré 4h30 au lieu de 3h. On était tous crevé en arrivant là bas, je me souviens avoir fait mes photos avec de terribles maux de tête.

C’était ma première rencontre, cette fois-ci tout court, avec Lucki. Daemoney était allé le récupérer depuis son Bus Tour une fois qu’il était arrivé à Detroit. On l’a ensuite ramené en studio, c’était vraiment ma toute première fois avec Lucki, on se suivait sur Instagram depuis un moment mais c’est vraiment à partir de cette rencontre qu’une connexion solide s’est établie.

Cette photo a été prise durant le tournage du clip pour le morceau « wicked » de Los & Nutty. Veeze m’a appelé ce jour là en me disant de venir sur le tournage. C’était vraiment drôle à faire, un banquet au milieu de la rue avec du crabe, du champagne…

42 Dugg avait posté la localisation du tournage de son clip. Je m’y suis donc pointé le plus vite possible pour tenter de capturer quelques belles photos de lui.

Cette photo est vraiment spéciale pour moi. Elle définit vraiment le terme « Moment ». On y voit Face (Babyface Ray) et sa fille sur scène durant un show dans notre ville originaire de Detroit. Le symbole ne peut pas être plus fort que celui-ci.

Nous remercions évidemment Cozy pour sa collaboration et nous vous invitons surtout à le suivre sur ses réseaux pour suivre son excellent travail au quotidien :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s