25 rappeurs de Detroit/Flint à suivre de très près

Ce guide pourrait bien venir subitement bouleverser vos playlist. Les scènes de Detroit & Flint, qui sont en réalité extrêmement similaires, on fait juste une distinction géographique, sont probablement les plus riches en terme de potentiel actuellement. Durant le début de la dernière décennie, Detroit s’était mis un peu en retrait malgré quelques coups d’éclat tels que l’explosion mondiale de Big Sean, le phénoménal Danny Brown ou encore les puissant bangers de Doughboyz Cashout.

Mais les choses vont radicalement changer durant la deuxième moitié de décennie avec l’éclosion d’une scène entière gangsta rap/trap mise en lumière via notamment deux immenses hits : « First Day Out » de Tee Grizzley & « Bloxk Party » de Sada Baby & Drego. À partir de là, les choses se sont enchaînés très vite et il nous a été possible de découvrir des nouveaux rappeurs presque chaque mois tant la réserve de talents semble sans fin. Pourquoi cette scène a le potentiel pour passionner les auditeurs rap durant les prochaines années ? Tout simplement car elle ne ressemble à aucune autre, les nouvelles stars du rap de Detroit suivent leurs propres règles en matière de rythmes, flows… Pour eux, leur ville est tout simplement le centre du monde. Être reconnu dans le Michigan devient suffisant pour acquérir une notoriété conséquente tant les observateurs hip-hop activant leurs radars pour cet état s’accumulent. Leur forte tendance à régulièrement travailler entre eux permet également d’offrir très régulièrement de nouveaux hits qui viennent souvent mettre de nouvelles têtes en avant. Maintenant que le décor est planté, régalez vous avec cette liste concoctée par Gather.

Rio Da Yung OG

Tout simplement l’un de nos rappeurs préférés de 2020. En provenance de Flint, Rio Da Yung OG s’impose peu à peu comme la tête d’affiche hip-hop de sa ville. Il commence à accumuler les millions de vues sur YouTube ainsi que les street hits avec une certaine facilité. Son album « City on My Back » s’avère être l’une des propositions les plus forte en matière de gangsta rap sur cette année. Avec son flow si atypique et décomplexé, Rio mérite toute votre attention pour les prochaines années.

Sada Baby

Alors qu’il s’affirme déjà comme une star montante de Detroit depuis une bonne année, Sada Baby mériterait clairement davantage. Il enchaine les singles à succès et n’hésite pas à prendre quelques risques à l’image de son hit « Slide » . Son charisme fait clairement sa force, il captive l’attention avec son flow déroutant et sa gestuelle souvent iconique. Sa mixtape « Bartier Bounty » , sortie en 2019, demeure son projet le plus solide à ce jour mais son entière discographie s’avère être déjà de très bonne facture.

42 Dugg

Obligé de l’intégrer dans cette liste du fait que son explosion soit récente bien que son talent n’est plus un secret pour personne. 42 Dugg a connu une explosion médiatique impressionnante notamment par le biais de ses hits sur le dernier album de Lil Baby tels que « We Paid » ou « Grace » . Sa voix particulière fait du jeune phénomène de Detroit un rappeur atypique. Ses entrées sur les morceaux apportent toujours une énergie bienvenue. Le poulain de Yo Gotti devrait connaître une folle ascension durant les prochains mois.

Baby Smoove

Voilà près de deux ans que ce jeune talent made in Detroit enchaine les projets à un rythme déconcertant. Une fréquence qui ne l’empêche pas d’offrir une qualité remarquable à l’image de ces projets « Purple Heart » (2019) ou plus récemment « Im Still Perfect » (2020). Son flow, typique du street rap actuel de Detroit, délivré sur des productions hypnotiques séduit un public de plus en plus large. Il ne serait pas étonnant de le voir acquérir un succès important durant les prochaines années.

Babyface Ray

Encore trop méconnu du grand public (à l’échelle du hip-hop), son explosion prochaine semble néanmoins inévitable. En prenant compte des codes du rap actuel, Babyface Ray a définitivement tout pour plaire. Aucun doute sur le fait que sa trap directement inspiré du gangsta rap de Detroit lui offrira un hit majeur dans un futur proche. Vous pouvez déjà vous laisser tenter sans craintes par ces 2-3 derniers projets qui offrent une petite aperçue de son gros potentiel.

Boldy James

On s’éloigne le temps d’un artiste de la trap made in Detroit et ses hits bien souvent (volontairement) hors beat. Place à un boom bap / hardcore hip-hop tout simplement d’excellence. Néanmoins, il n’est pas forcément si différent des autres puisque les rues de Detroit demeurent son inspiration majeure, on retrouve donc des thèmes similaires dans ses textes avec d’autre rappeurs de cette liste. Boldy James a tout simplement réalisé une année 2020 d’exception. Un album formidable avec Alchemist, une masterpiece avec « Manger on McNichols » , une tape en guise d’intronisation chez Griselda Records produite par Jay Versace et enfin le très solide « Real Bad Boldy » . Alors qu’on se situe très probablement dans son prime actuellement, il ne faut plus perdre une minute pour écouter cet immense talent.

RMC Mike

L’homme qu’on pourrait qualifier comme étant le bras droit de Rio Da Yung OG. Également en provenance de Flint, RMC Mike s’impose peu à peu dans le Michigan avec un flow relativement similaire à celui de son compère. Ses projets collab de 2019 avec Rio, « Dumb and Dumb3r » & « Dumb and Dumber Too » , ont fait de lui une des dernières révélations de cette incroyable scène. Tout récemment, il a prouve être prêt à prouver en solo avec la solide mixtape « Sophomore Season » .

Veeze

On s’enfonce encore un peu plus dans le brillant street rap de Detroit avec un talent plus qu’unique. Si vous appréciez la nonchalance dans les flows hip-hop, Veeze est tout simplement fait pour vous. Comme beaucoup de rappeurs de cette scène, il suit ses propres règles concernant le rythme. Prenez ce flow si particulier, ajoutez le générique de la célèbre série « Law and Order » ( « New York, police judiciaire » en France) et vous obtenez l’un des hits les plus improbables de ces dernières années : « Law N Order » . Son premier album, « Navy Wavy » , sorti en 2019, se révèle être un très bon premier projet.

Teejayx6

La star actuelle du « Scam Rap » est désormais solidement installé parmi les étoiles montantes du rap de Detroit. Alors forcément son flow si particulier divisera toujours les différents auditeurs rap mais difficile de nier sa parfaite maitrise de ce style. En plus de s’être offert quelques titres avec un certain succès, Teejayx6 a également prouvé sa capacité à cuisiner des projets solides. On peut notamment citer « The Swipe Lessons » ou encore « Black Air Force Activity 1 » . L’exposition futur de ce jeune talent dépendra principalement de l’explosion médiatique ou non du Scam Rap. En attendant, il serait dommage de vous priver de ce fort potentiel.

Babytron

Vous voulez de l’atypique ? Voilà votre homme. Derrière ce visage innocent, ou presque, se cache l’un des talents les plus prometteurs de la scène gangsta rap de Detroit. Il ne cartonne peut-être pas autant sur YouTube que les autres rappeurs de cette liste, mais ses premiers projets sont de belles réussites. « Bin Reaper » était l’un des projets les plus intéressant de Detroit en 2019, plus récemment il a sorti « Back to the Future » dans lequel on peut voir Babytron poser de manière surprenante sur des samples retro. En plus de ça, il est membre du trio ShittyBoyz qui connaît un solide succès au sein de la scène street rap du Michigan, on vous conseille notamment leur très bon premier album « 3-Peat » .

Peezy

Après avoir charbonné depuis facilement 6 grosses années, Peezy commence enfin à avoir une reconnaissance digne de son talent. Son gangsta rap s’est notamment affirmé dans son album « No Hooks II » sorti l’année dernière. Pour 2020, on retiendra notamment son solide projet collaboratif avec Payroll Giovanni. Il ne reste plus qu’à espérer que la notoriété de cette scène hip-hop de Detroit continue de grimper afin que Peezy puisse bénéficier de la visibilité dont il mérite.

KrispyLife Kidd

Si vous êtes là avant tout pour le gangsta rap, ce rappeur ne devrait pas vous décevoir. KrispyLife Kidd est apparu dans de nombreux radars ces derniers mois. Sa collaboration avec Lil Yachty « Krispy Boat » lui a donné un petit coup de boost bien mérité. Son alchimie avec les rappeurs de Flint, Rio & RMC Mike, s’avère généralement très bonne, il n’est pas rare que ses singles soient des collaborations avec ces deux-là. 2021 pourrait bien venir marquer un tournant concernant la notoriété de ce rappeur.

Kasher Quon

Le fidèle homie de Teejayx6 est tout simplement un immanquable si vous adhérez au style de ce dernier. Sa carrière n’est pas forcément aussi développée pour le moment mais les motifs d’espoir commencent à s’accumuler. Il nous a relativement surpris avec son dernier album « Scam Likely » qui se veut relativement solide. Il a la capacité de sortir des singles qui connaissent un bon succès sur Internet, reste à voir s’il pourra désormais enchaîner les projets solide.

YN Jay

On retourne du côté de Flint avec un candidat très sérieux pour les prochaines années. YN Jay a littéralement changé de dimension en début d’année avec son hit « Coochie » en collaboration avec Louie Ray, autre rappeur de Flint avec qui il a drop une mixtape cette année. Ce jeune talent a montré assez de choses afin de pouvoir être optimiste concernant son avenir. Il a d’ailleurs prouvé en solo cette année avec la très bonne mixtape « Coochie Land » .

Drego & Beno

La qualité de ce duo n’est clairement plus un secret. Ils ont notamment gagné en notoriété du fait de la présence de Drego sur le hit « Bloxk Party » . Mais il serait fort dommage de s’arrêter à ça tant le duo s’est montré généreux ces dernières années. Leur première mixtape, sortie en 2018, « Sorry for the Get Off » est un projet très solide. L’année dernière, les deux compères s’étaient montrés très actifs avec deux mixtapes. Plus discret cette année, il faudra sans l’ombre d’un doute compter sur eux dès 2021.

AK Bandamont

Sa carrière est encore très jeune mais il est fort probable que son nom apparaisse de plus en plus fréquemment à l’avenir. AK Bandamont a notamment été révélé par son titre en featuring avec Teejayx6 & Kasher Quon « DYNAMIC TRIO » . Une collaboration très logique étant donné que son flow est très similaire à celui des deux autres. Avec quatre projets sortis en 2020, ce rappeur commence doucement à accélérer les choses, 2021 pourrait bien être un tournant pour lui.

WTM Scoob

Encore un talent gardé bien trop secret. Avec sa trap pleine de nonchalance sur des productions assez hypnotiques, WTM Scoob accumule les bangers et même les projets solides depuis quelques mois. Son rap ne correspond pas totalement au gangsta rap estampillé Detroit mais on sent néanmoins un minimum d’inspiration. S’il venait à continuer sur la même lancée, sa visibilité devrait passer un cap considérable durant les prochaines années.

Ty Farris

Un peu comme Boldy James, on retrouve un style bien différent des autres rappeurs de cette liste avec cet artiste. Véritable pépite du hardcore hip-hop remis au goût du jour, Ty Farris enchaine les projets de qualité à l’image de sa très bonne série « No Cosign Just Cocaine » . Le style est peut-être différent, mais encore une fois ce sont bien les rues de Detroit et ce qu’elles engendrent qui demeurent les principales inspirations de son univers. Un rappeur à consommer sans hésitation dès maintenant.

WTM DaeMoney

On retrouve un autre WTM avec encore une fois un potentiel très intéressant. La musique de WTM DaeMoney présente, à mon sens, quelques similitudes avec celle du rappeur de Chicago Lucki avec qui il a déjà d’ailleurs collaboré. Sa première tape sortie cette année, « Slae Season » , est franchement très cool et annonce de belles choses pour la suite de sa carrière. Son rap est l’une des dérives très intéressantes du gangsta rap moderne de Detroit.

Icewear Vezzo

Depuis presque 10 ans, ce rappeur tout juste au dessus de la trentaine charbonne bien comme il faut et commence enfin à voir sa notoriété monter petit à petit avec le retour en force de Detroit. On le retrouve souvent dans des collaborations explosives à l’image de son « 2 Hands » avec Sada Baby ou encore le très bon « Meg thee Stallion » feat Babyface Ray, GY & Veeze. On a particulièrement apprécié cette année sa tape, « Drank Baby » , avec notamment des apparitions de Mozzy, Yo Gotti, Dej Loaf ou encore 42 Dugg.

Payroll Giovanni

Encore un immanquable de l’interminable scène gangsta rap de Detroit. Payroll Giovanni a connu un joli buzz en 2018 avec son excellente tape avec Cardo intitulé « Big Bossin, Vol. 2 » . Depuis, il enchaine les projets très intéressant, son année 2020 fut particulièrement qualitative avec tout d’abord le projet collaboratif « Game Related » avec Cardo, Larry June & HBK. Il a ensuite sorti l’album collab avec Peezy dont on a parlé dans la présentation de ce dernier. Enfin, il a dévoilé un album solo « Spirit of a Boss » qui vaut clairement le détour. Sa proposition artistique se veut déjà particulièrement riche.

FMB DZ

Ce rappeur est ni plus ni moins la machine à bangers qu’il manquait à ta playlist. Pas encore particulièrement reconnu pour ses projets, il enchaine les streets hits avec les Sada Baby, Rio Da Yung OG… Son flow est totalement estampillé Detroit Gangsta Rap et vous séduira forcément si vous adhérez à la majorité des artistes de cette liste. Déjà plus que reconnu dans sa ville, il sera intéressant de voir jusqu’où sa notoriété pourra continuer de grimper durant les prochaines années.

BandGang Lonnie Bands

Cela fait déjà maintenant quelques années que ce rappeur affole les radars de certains médias notamment avec des hits en compagnie de son groupe BandGang. Cette année, on a notamment pu le voir briller en featuring sur le magnifique banger de Glockboyz Teejae « Wack Jumper » . Niveau projet, on retient notamment son très bon album « KOD » , sorti en 2019, avec un casting de très bon goût : Shoreline Mafia, Sada Baby, Beno, Drego… Bref encore un talent à suivre.

Cash Kidd

Déjà plutôt bien établi, ce rappeur, à l’aide de sa trap diablement efficace, accumule facilement les millions de vues sur YouTube. Difficile de le nier, Cash Kidd a la recette magique pour les bangers made in Detroit. Sa série d’albums de cette année « No Socks » était assez intéressante et témoignait surtout d’une progression chez le rappeur dans la conception de ses projets. Reste désormais à voir jusqu’où son succès le portera.

Mo Money & Nuk

Le duo de l’avenir pour la scène gansta rap de Detroit ? Peut-être bien. Mo Money est sans doute la rappeuse locale la plus talentueuse dans ce registre et se révèle comme étant très complémentaire du flow de Nuk. Ensemble, ils ont sorti le projet « Diamonds and Dog » qui annonçait déjà un avenir prometteur pour le duo. Mais ne passez pas non plus à côté de leurs discographies solo respectives qui cachent quelques pépites.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s