Le new boom bap made in Toronto

Ce retour en grâce du rap old school au sein de l’underground US séduit à travers le monde entier. Certains rappeurs parviennent à se forger une réputation solide dans de nombreux pays très variés. Néanmoins, si on s’intéresse aux foyers regroupant la majorité des artistes issus de cette scène, on constate que c’est bien moins diversifié. Forcément, l’Etat de New-York surdomine l’exercice avec des villes vraiment pleines de talent. On vous avait déjà récemment présenté Rochester par exemple qui s’affirme un peu comme l’avenir de ce registre. Bien heureusement, certaines villes hors de NY parviennent à se démarquer avec des scènes « new old school » de plus en plus imposantes au fil des années. Un rap aussi froid que le climat local et une solidarité sans équivoque, l’heure est venu de vous plonger dans le new boom bap made in Toronto.

Parmi les tauliers de cette scène, on retrouve l’excellent producteur Bozack Morris. Il va être le premier à réaliser des collaborations de prestige avec la scène underground US. Dans son premier album « Loose Cannons » en 2018, on pouvait déjà retrouver par exemple Conway, Meyhem Lauren ou Westside Gunn. Ce moove va apporter un peu plus de lumière sur une scène « new old school » de Toronto déjà bien présente mais encore beaucoup trop cachée dans l’ombre. Parmi ces artistes déjà présents, on pouvait retrouver notamment Lord Juco qui nous envoie du rap de très haut niveau depuis quelques années. Un projet à check en priorité dans sa discographie ? On ne peut que vivement vous conseiller son projet collaboratif « Death at the Derby » avec le californien Cousin Feo.

Cette scène underground, un peu à l’image de celle de Rochester, se démarque de par son immense solidarité. On pourrait presque la qualifier de collectif XXL tant les collaborations sont extrêmement nombreuses entre les artistes. Au milieu de tout ce beau monde, on retrouve notamment le producteur Futurewave dont la réputation s’étend désormais bien au delà des frontières américaines chez les amateurs de rap underground. Ce producer est à l’origine d’une grande partie des projets majeurs de la scène boom bap de Toronto sur ces dernières années. Il dispose d’un véritable don garantissant une grande qualité à chaque projet qu’il touche. Au delà des collaborations avec les rappeurs de sa ville, on a pu le voir réaliser des projets ces dernières années avec Rome Streetz, Mooch, al.divino…

Mais c’est bien avec un autre artiste local que Futurewave a réalisé la grande majorité de ses projets. Ce rappeur en question n’est autre que le très bon Daniel Son qui, en seulement l’espace de quatre ans, totalise déjà une discographie très solide d’une dizaine d’albums. Son flow aiguisé et sa voix reconnaissable parmi cent autres font de lui un des rappeurs les plus intéressant actuellement de toute cette scène new old school. Ses brillantes collaborations avec Futurewave ont donné naissance à des projets mémorables tels que « Yenaldooshi » ou « Moonshine Mix 2 » . Cette année, on a pu le voir collaborer avec un autre producteur majeur de la scène underground de Toronto : Finn. L’union de ces deux artistes a donné le très bon album « Dirty Dishes » .

Bien souvent, un autre rappeur de Toronto vient ajouter sa patte aux collaborations de Daniel Son & Futurewave. Je parle de l’excellent Asun Eastwood qui vous mettra facilement d’accord avec son flow glacial. Avec ses deux compères de Toronto, ils ont réalisé deux excellents albums collaboratifs que sont « Physics of Filth » et plus récemment « Bite the Bullet » . Il a également réalisé un projet avec le producteur Finn, « With All Due Respect » , de très bonne qualité. À l’image de son homie Daniel Son, Asun Eastwood a su se forger une réputation solide ces dernières années faisant de lui un artiste à suivre de très près.

Lorsque les deux producteurs locaux, Futurewave et Finn font équipe le temps d’un projet, cela donne forcément quelque chose de particulièrement intéressant. On a pu le constater très récemment avec l’album « Eat What You Kill » en collaboration avec le rappeur de Toronto Saipher Soze. Ce dernier avait déjà collaboré avec Finn en 2018 pour le projet « Kanibull Rising » . Vous commencez maintenant à comprendre un peu plus pourquoi je vous parlais d’un « presque collectif » dans l’introduction. Cette scène offre sans cesse des collaborations, il existe un lien très fort entre ses différents artistes.

Au sein de cette scène, un collectif (un vrai cette fois-ci) fait également de plus en plus parler de lui ces derniers temps : BKR$CLB. On y retrouve des artistes tels que Raz Fresco, BriskInTheHouse, The 6th Letter ou encore Lo Thraxx. Le crew a un univers assez défini, beaucoup plus « visuel » que leurs compères de l’underground de Toronto. Les références au monde du streetwear sont extrêmement nombreuses. Très honnêtement, la bande a tout pour plaire à un public plus ou moins important. On voit notamment Raz Fresco prendre en importance depuis quelques temps notamment grâce à sa productivité impressionnante. Sa série de projets « Magneto Was Right Issue » vaut clairement le détour. Il vient également de drop un album en collaboration avec Futurewave intitulé « Gorgeous Polo Sportsmen » .

The 6th Letter connaît une belle progression depuis ses débuts. Son dernier album, sorti cette année, « Fly N***a Linguistics » aura à coup sûr des arguments solides pour vous convaincre. Par la même occasion, le dernier album de BriskInTheHouse « The Wonderful Mind of Allah » mérite clairement une oreille attentive. En plus de proposer une musique de plus en plus qualitative, le collectif s’efforce de créer un vrai univers. La récente collaboration entre Raz Fresco et Futurewave devrait aider à attirer encore un peu plus la curiosité sur eux.

Cette scène semble être un puit sans fond tant des nouvelles têtes semblent en permanence débarquer. Ces derniers mois, nous avons pu voir, par exemple émerger Falcon Outlaw avec son projet « West Detention » en collaboration avec le producteur de Buffalo Camoflauge Monk, Ché Uno avec deux albums relativement intéressant ou encore DNTE avec son solide « Grandizer » . Nul doute que cette scène va continuer de grandir durant les prochaines années étant donné l’intérêt grandissant autour d’elle.

Des villes telles que New-York ou Buffalo monopoliseront toujours davantage l’attention grâce à leurs nombreuses têtes d’affiches underground mais Toronto a réussi à s’imposer comme un des lieux majeurs de la renaissance du boom bap. La solidarité remarquable qui règne au sein de cette scène émergente demeure une de ses forces majeures en permettant la naissance de projets de grande qualité. Il sera particulièrement intéressant d’observer si d’autres artistes tels que Futurewave parviendront à enchaîner les collaborations avec des artistes importants de l’underground US. En attendant, ces prodiges canadiens devraient au moins nous apporter la garantie de nous nourrir en abondance dans le futur.

Pour finir, afin que vous puissiez aller à l’essentiel pour découvrir cette scène très talentueuse, voici une sélection de dix albums à découvrir pour aborder de la meilleure des manières les univers de chacun :

  • Bozack Morris – Loose Cannons
  • Cousin Feo & Lord Juco – Death at the Derby
  • Daniel Son & Futurewave – Pressure Cooker
  • Daniel Son x Asun Eastwood x Futurewave – Physics of Filth
  • Daniel Son & Futurewave – Yenaldooshi
  • Daniel Son x Asun Eastwood x Futurewave – Bite the Bullet
  • Saipher Soze & Finn – Kanibull Rising
  • Futurewave & Raz Fresco – Gorgeous Polo Sportsmen
  • The 6th Letter & Raz Fresco – Brother From Another
  • The 6th Letter – Fly N***a Linguistics

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s