UFO Fev & Termanology – From El Barrio, With Love

Le rappeur new-yorkais signe déjà son deuxième album de l’année après le séduisant « Fresh Air » en collaboration avec Statik Selektah. Pour ce nouvel opus, UFO Fev revendique fièrement ses origines portoricaines en compagnie de l’excellent producteur Termanology.

Avec ce nouvel album, les deux artistes vont directement à l’essentiel en proposant sept morceaux consistants. L’objectif de captiver l’auditeur tout le long du projet prend un bon départ avec une introduction prenante durant laquelle UFO Fev évoque son parcours dans une ambiance pleine de mélancolie et nostalgie.

Le décor est habilement planté, d’autres sonorités boom bap se succèdent efficacement. Le MC new-yorkais montre son appétit en découpant les productions de manière assez démonstrative, belle illustration avec le morceau « 850i » .

Présenté avant la sortie de l’album comme étant LE single du projet, « Villains » conserve son efficacité au sein de l’enchaînement des tracks du projet. Une collaboration de haut standing avec l’OG new-yorkais Styles P, l’occasion parfaite pour UFO Fev de revendiquer son authenticité.

Sold drugs, so if you added it up, don’t get me wrong

I’m as real as the flesh you occupy in every form

I grew up where the children get neglected

Raised by the reckless, history manifested

L’atout majeur du projet réside dans la faculté de Termanology à nous embarquer, en quelques secondes chrono, dans un avion en direction de Porto Rico. Cette sensation est subtilement amenée par des petits éléments qui se glissent habilement au sein de la production. Ces récurrences permettent l’installation d’une vraie ambiance de fond tout au long de ce projet. De plus, ces beats un poil exotique se prêtent idéalement à des petits refrains chantés, on a pu notamment le vérifier sur des morceaux tels que « None Realer » avec Jose Santiago & « Hypnotiq » avec Mia Jae. Ce « modèle » de tracks apporte une variété assez convaincante sur le projet, d’autant plus que ce dernier n’est composé que de sept titres pour rappel.

UFO Fev valide sa belle année 2020 en sortant un deuxième album de qualité tout en rendant un joli hommage à son pays d’origine. Le rappeur new-yorkais garde encore aujourd’hui un statut très underground qui pourrait être amené à évoluer un peu si le MC portoricain maintient son efficacité.

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s