Shoreline Mafia – Mafia Bidness

En ce vendredi 31 juillet, Shoreline Mafia nous a dévoilé son premier véritable album, sobrement intitulé Mafia Bidness, leur cinquième projet commun.

On retrouve sur ce nouvel opus du groupe californien de nombreux invités, dont quatre présents sur les singles sortis dans les mois précédant l’album : Lil Yachty sur « Ride Out » , Wiz Khalifa aux côtés de Fenix Flexin sur « How we do It » ainsi que Q Da Fool et YG sur le remix de « Gangstas & Sippas » . Des proches du groupe à l’image de 03Greedo, Drakeo The Ruler, Mike Sherm, Z Money, AFN Peso, ou encore 1takejay sont naturellement conviés ici. Des plus gros noms comme Future ou Kodak Black se sont également joints à Mafia Bidness, le projet qui rythmera l’été des plus californiens d’entre nous.

Chose importante à savoir et qui en décevra plus d’un, le groupe n’est au complet que sur 2 morceaux (Run It Back et Bands). Fenix Flexin et Ohgeesy (les deux membres à l’origine de Shoreline Mafia) sont une fois de plus beaucoup plus exposés que Rob ou Kato, ils ont chacun leurs solos respectifs sur cet album : All The Time, Brand New, Bitches et Fucc Cuh (qui est presque un solo de Greedo au final) pour Ohgeesy et How we do it et Hoe Shit pour Fenix Flexin. Ce choix pas toujours compris par leurs fans, a prêté à certaines rumeurs concernant une potentielle séparation du groupe durant cette année, et qui s’avèrent être vraies dans le cas de Fenix, qui a exprimé ses désaccords avec leur label Atlantic et a annoncé quitter Shoreline après cet album. Fenix Flexin est d’ailleurs en préparation de sa première mixtape solo, qui devrait sortir d’ici peu de temps (on y retrouvera notamment dessus RIP Mac p Dawg).

Si Gangstas & Sippas, Bands, How we do It et Change Ya Life se sont révélés être des singles judicieux, Perc Popper et Ride Out ont moins marqué leur public, mais se révèlent vite être des bangers en puissance au fil des écoutes. Au total, 8 morceaux sont sortis pour annoncer Mafia Bidness (si on compte l’original de Gangstas & Sippas uniquement avec Q da Fool et son remix avec YG). La communication active des membres du groupe autour du projet sur leurs réseaux respectifs a suscité un engouement incomparable aux sorties de leurs projets précédents. Cet engouement s’explique aussi par la montée en puissance du groupe ces deux dernières années, notamment à l’issue de leur deux tournées à travers les États-Unis en 2018 (le Off The Xtras et Only The Xclusives tour).

Chose qui n’est pas commune avec Shoreline Mafia, l’album est long : 21 titres pour une durée totale d’1 heure, un format moins fréquent aujourd’hui, qui a tendance à affecter l’efficacité des projets. Dans le cas du groupe californien, c’est tout l’inverse, les bangers s’enchaînent frénétiquement, RonRon, AcetheFace et Bruce24k (producteur ou co-producteur sur la majorité des sons) en chefs d’orchestre comme à leurs habitudes, à l’exception d’All The The Time et Change Ya Life (prod Helluva Beats), Fucc Cuh (prod Arjay et 1Smackz), Bitches (prod Cypress Moerno et Young Kilo) et Perc Popper (prod Yo Cam, DJ Flippp et AyeBromar).

Dès le premier morceau, on retrouve la même recette si addictive : quelques notes de synthé west-coast couplées à des lignes de basses violentes, les flows envoutants de Fenix Flexin et d’Ohgeesy, l’agressivité de Rob Vicious et la nonchalance de Master Kato (uniquement présent sur 3 morceaux) en supplément.

Si l’esthétique d’All the Time est légèrement différente, beaucoup plus mélodieuse, les thèmes dans l’écriture restent les mêmes: égotrip, drogues, luxe et sexe, comme tout au long de l’album.

I pour a four, pour a six all the time/Eat that dick up, lil’ bitch, no wine and dine

Hormi « All The Time », « Change Ya Life » et « On the Low » avec Kodak qui se détachent en morceaux moins agressifs et plus aériens, Mafia Bidness suit une esthétique similaire aux projets précédents: des bangers puissants imaginés pour les strip-clubs les plus enfumés de Los Angeles.

From the lean house straight to the strip club/’Bout to get a pint, I’m tryna sip up/n***a out of pocket, get his bitch fucked/All I fuck with is gangsters and sippers

Le projet n’en devient pas pour autant redondant, la complémentarité des membres de Shoreline Mafia venant rompre toute monotonie possible.

D’autant plus que la diversité des producteurs et des artistes sollicités sur Mafia Bidness laissent très peu de place possible à l’ennui, le projet est beaucoup plus éclectique et abouti que les précédents, comme ce que laissait présager les singles sortis avant.

L’album n’est donc presque exclusivement composé de bangers sombres et estivals à la fois, un équilibre entre les deux encore parfaitement jaugé par le groupe californien. Aux premières écoutes, les banger les plus efficaces sont Fully Loaded, Hoe Shit, Fucc Cuh, Bitches et Hold On.

Les drogues restent l’une des thématique les plus abordées sur Mafia Bidness, les références nombreuses, notamment sur Perc Popper, How we do It ou encore Gangstas & Sippas, collent aux prods envoûtantes de ces morceaux.

I poured three lines, the codeine’s here on the west side/So I reach for my liter, then I pour it up/Designate a driver, take the keys, not my cup

L’alchimie existant entre Shoreline et 03Greedo, déjà si évidente sur « Trap House » et « Wake Me Up In Traffic » , l’est encore davantage sur Fucc Cuh et Run It Back, des morceaux qui se détachent en highlights dès les premières écoutes de Mafia

Au final, Mafia Bidness se révèle être le projet le plus abouti de Shoreline Mafia, chaque invité est choisi judicieusement, le groupe reste fidèle à l’esthétique sombre et mélodieuse qui fait son succès depuis maintenant quatre années, tout en réussissant à ne pas être redondant pour autant. L’album regorge de bangers idéaux pour cet été caniculaire.

Le seul défaut qu’on puisse reprocher à Mafia Bidness est son manque cruel de morceaux réunissant le groupe californien au complet, une époque qui semble désormais révolue.

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s