Bladee – 333

Trois mois après sa mixtape « Exeter » , la star de l’iconique Drain Gang revient déjà avec un album surprise, intitulé « 333 » , qui affirme définitivement son intention de marquer cette année 2020.

En dévoilant soudainement un album surprise jeudi dernier, Bladee ne pouvait que créer l’émoi sur les réseaux sociaux. Cette scène cloud rap suédoise s’est forgée une fanbase extrêmement solide ces dernières années qui demeure très attentive au moindre mouvement de leurs artistes préférés. Un projet composé de seize titres avec le brillant whitearmor à la production, la carte s’avère clairement alléchante. Il s’avère que la célèbre recette cloud / emo rap du Drain Gang se montre toujours aussi séduisante dès la première écoute.

Ne vous y méprenez pas, Bladee a bien conçu « 333 » comme un album et non une simple playlist de morceaux planants. On retrouve plusieurs fils rouges à travers l’immense majorité des morceaux, notamment un usage important de références bibliques sous forme de métaphores.

Say a prayer, Adam and Eve, me I’m Bladee

L’album s’ouvre sur un thème relativement sensible. Bladee évoque son déchirement quotidien entre bonheur et dépression qu’il qualifie de « Wings in Motion » .

Wings in motion

Far from before, I’m on my hands again

The lonely four, again, again

All through the night, it feels broken

Wings in motion, wings in motion

Far from before, I’m on my hands again

(And you’re still there too)

La production du projet est incontestablement une grande réussite. L’excellent whitearmor prouve une nouvelle fois son incroyable maitrise de l’univers cloud rap. La quasi totalité des beats ont une vraie profondeur et parviennent à nous transporter en quelques notes. Parfois, cette profondeur peut prendre une dimension nostalgique, comme sur « Oh Well » , ou bien même « paradisiaque » à l’image du saisissant « Only One » .

Les tentatives un peu plus abstract dans l’approche de la production sont également relativement intéressantes. On retrouve des vibes un peu plus mystique sur des morceaux tels que « Reality Surf » ou bien « Finder » . Comme à son habitude, Bladee vient systématiquement donner une dimension hypnotique aux morceaux de par l’usage envoûtant de sa voix. Il utilise brillamment son chant pour également offrir des refrains très catchy comme sur l’entêtant « Don’t Worry » . Le suédois s’essaie également par moment à des delivery un peu plus fast, qui se rapproche davantage de la conception traditionnelle du rap. C’est notamment parfois le cas sur l’excellent « Keys to the City » .

Le combat contre les dérives de la santé mentale demeure un thème exploité massivement par Bladee. Ce sujet, bien que déjà utilisé un nombre de fois incalculable par la scène cloud rap suédoise, est une fois de plus bien amené avec une atmosphère laissant, cette fois-ci, une certaine place à l’espoir & et le désir enfoui d’avancer. L’artiste distille par exemple ses conseils sur un modèle de beat évolutif dans le track « Noblest Strive » :

Turn your mental prison to a maze

Turn the maze into a place where you’re safe

Le thème de la drogue, en l’occurrence l’ecstasy dans ce projet, se révèle aussi comme étant judicieusement employé. Bladee explique notamment à quel point son usage peut affecter, ou même contrôler, ses relations à travers le titre « Extasia » .

So cold that we can’t lose each other now

In another way, watch you falling down

So high we can’t hold each other down

All over again

Le phénomène suédois ne se loupe jamais et le prouve une fois de plus avec « 333 » . L’année 2020 de Bladee se veut déjà très riche et s’affirme surtout comme une grande réussite. On pourrait néanmoins regretter un léger aspect répétitif au niveau des mélodies & thèmes utilisés à travers les seize tracks du projet mais l’artiste du Drain Gang parvient à garder cette efficacité remarquable qui fait son succès. Un projet cloud rap référence de cette année 2020.

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s